Implantologie : gestion d’une situation extrême sans recours aux greffes osseuses

Introduction

Les greffes osseuses autologues, les allogreffes et les hétérogreffes donnent d’excellents résultats. Elles se révèlent indispensables dans des situations anatomiques difficiles, où il faut recréer un volume osseux en adéquation avec l’objectif esthétique, notamment dans le secteur antérieur maxillaire. Cependant, il existe des situations où ces techniques ne sont ni souhaités ni souhaitables ou bien ont déjà été tentées, sans atteindre leur objectif. Depuis 2009, une nouvelle approche a été développée à l’aide d’une instrumentation spécifique – les ostéotenseurs matriciels – pour créer un cal osseux post traumatique sans avoir recours à des greffes afin de pouvoir ensuite placer des implants.

 

Dr. Gérard Scortecci
Responsable, DU d’Implantologie Basale, Université de Nice-Sophia Antipolis
 
Dr. Renaud Petitbois
Clinique Saint Jean, 94 av Dr. Donat, 06800 Cagnes sur Mer
 
Dr. Patrick Philip, MCU-PH, Faculté de Médecine, Nice